Haïti - Mobilisation suite au passage de l'ouragan Matthew

Devant l'ampleur des dégâts et des besoins, V.V.E relaie cet appel.

 

DES DÉGÂTS CONSIDÉRABLES :

Les 4 et 5 octobre derniers, l’ouragan Matthew a frappé la partie Sud d’Haïti avec une violence extrême (pluies torrentielles, vents de plus de 230 km/h) et générant des dégâts et pertes considérables. Le bilan humain avancé à ce jour fait état de nombreux morts et de plus de 1,4 millions d’Haïtiens nécessitant une assistance humanitaire. Dans le Sud du pays, on a estimé que deux tiers des habitations ont été endommagées ou détruites, 70% du bétail a été décimé et 80% des récoltes sont dévastées.

 

NÉCESSITÉ DE RÉPONDRE A DES BESOINS URGENTS ET DE CONSTRUIRE L’AVENIR :

Il est nécessaire de répondre à l’urgence, mais nous avons la responsabilité d’envisager l’avenir. La gravité des conséquences du cyclone, comme du séisme de 2010, est en partie liée au mal-développement du pays :

les obligations historiques du pays de se soumettre aux diktats des nations occidentales, les désastres écologiques, la sur-urbanisation des villes, le défaut d’équipements du pays, les difficultés de la société civile à exercer son pouvoir d’expression…

 

 

Ainsi, le CHF a résolument fait le choix d’un investissement financier direct sur place, pour que cela puisse participer à la relance de l’activité économique dans toutes les strates de la société, et que les Haïtiens puissent exprimer leur responsabilité face à l’avenir de leur pays. Par des actions de terrain, émanant de responsables haïtiens connus et reconnus, qui maîtrisent les besoins, le contexte et le contact avec les populations locales, et avec qui le CHF a des relations établies depuis longtemps, nous souhaitons engager des projets pérennes. Ils permettront aux Haïtiens de construire les bases d’un développement durable et d’être plus forts face aux aléas climatiques.

 

PAR UNE MOBILISATION COLLECTIVE : le CHF et ses 80 associations membres se mobilisent pour venir en aide aux Haïtiens et à leurs partenaires locaux, et lancent un appel d’urgence à la solidarité pour les Haïtiens. Faire collectif fait sens, reprenant l’adage haïtien « Men anpil chay pa lou » (à plusieurs la charge est moins lourde).

 

EN ENGAGEANT DES ACTIONS DE TERRAIN : le CHF relaye et appuie les initiatives prises par ses associations membres (souvent bénévoles) qui, elles-mêmes, s’appuient sur des partenariats locaux, établis et construits. Bon nombre d’associations ont lancé des actions de terrain et des appels à soutiens. Soutenez les associations membres et leurs partenaires en consultant la page dédiée.

 

EN SOUTENANT LA RÉHABILITATION DU MONDE AGRICOLE : le CHF lance un appel à dons pour participer au renforcement du monde agricole et à la reconstitution du cheptel bovin et caprin, source de revenus et d’alimentation pour de très nombreux Haïtiens. Le CHF répond à la demande d’un consortium d’organisations haïtiennes (ONG, associations, universités…) qui mettent leurs moyens humains et leurs compétences en commun, dont Veterimed, partenaire historique du CHF.

Cette action initiée et portée par des acteurs locaux reconnus se traduira rapidement par l’achat de bétail, l’organisation du don des bêtes aux paysans, l’emploi d’ouvriers agricoles pour remettre en état les exploitations, la mise en culture de plantes utiles au bétail et aux populations… Cette démarche vise à répondre à des besoins urgents, mais aussi à construire durablement une agriculture viable et autonome, source de revenus et d’avenir pour les populations rurales. Elle cherche aussi à limiter l’exode rural vers Port-au-Prince que la capitale n'est pas en capacité de gérer.

 

SOUTENEZ LE PROGRAMME D'URGENCE ET DE RÉHABILITATION EN ZONES AGRICOLES

Envoyez vos dons au Collectif Haïti de France en indiquant « Solidarité post-Matthew » :

Par chèque à l’ordre du Collectif Haïti de France Par virement bancaire à IBAN : FR88 2004 1000 0107 0287 2X02 079 Via Paypal en cliquant sur ce lien

Les dons collectés seront transférés au consortium chargé de la mise en œuvre du projet et les donateurs seront tenus informés de la mise en œuvre du projet.

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Loading
Heberger image
Heberger image
Heberger image