Un tour du monde éco-responsable

Texte et photo de Sabrina Candau, auteur de "Les passagers du temps" partie il y a 3 ans pour effectuer un tour du monde à la voile...

 

ECOLOGIQUE MALGRE SOI...

 

N'utiliser que le vent et des voiles pour se déplacer,
• un pilote à vent pour maintenir le cap,
• des panneaux solaires pour les besoins énergétiques,
• une bâche en plastique pour récupérer l'eau de pluie (lorsque celle-ci vient à manquer),
• pêcher, cueillir, faire son pain : pour manger,
• brûler ses déchets
• laver son linge dans un ruisseau ou lavoir
• se laver dans l'eau de mer et n'utiliser que la valeur d'un verre d'eau douce pour le rinçage....


Tout cela permet sans aucun doute, de prendre conscience de l'essentiel et de la valeur de chaque chose.


Ce mode de vie s'impose de lui même lorsque les moyens sont réduits et que l'on désire découvrir des lieux sauvages en dehors des sentiers battus.

Il ne s'agit pas d'un refus du progrès ( car nous l'utilisons aussi) mais d'un mode de fonctionnement qui découle naturellement.

 

Nous apprécions d'autant plus le confort qu'il se fait rare. Nous accueillons avec plaisir la nouvelle technologie à bord qui nous permet par exemple : de produire notre électricité avec des panneaux solaires dernière génération, de naviguer avec un GPS, un AIS, un téléphone iridium pour les données météorologiques... Cependant, mieux vaut ne pas se reposer entièrement sur elle, car les défaillances existent ( ce qui nous est déjà arrivé) ; aussi mieux vaut, apprendre à utiliser un bon vieux sextant et ne compter que sur soi même !

 

Là, est certainement la plus grande des richesses : savoir être autonome quoiqu'il arrive... ou quand faire se peut, développer l'entre aide au sein de l'équipage ou avec d'autres navigateurs ou avec la population locale.

 

La navigation nous ouvre à cette dimension ou tout au moins à en prendre conscience.

Cette terre, ces océans qui nous portent et nous nourrissent, sont aussi la source des plus grands émerveillements. Ils nous permettent de découvrir toute l'intelligence, l'interdépendance et la beauté de cette création. Avoir accès à cela est un privilège générant gratitude et respect.

 

Partager notre petite expérience est le moindre que nous puissions faire !

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Loading
Heberger image
Heberger image
Heberger image