Refonte de la loi montagne : V.V.E écrit à la députée en charge de conduire la réflexion

V.V.E écrit à la députée en charge de la réflexion devant conduire à la refonte de la loi montagne.

Ci-dessous le texte envoyé :


Bonjour Mme Laclais,
Merci pour votre travail.
Nous n’avons pas eu le temps de répondre à votre sollicitation initiale, nous vous prions de nous en excuser.
Nous souhaiterions vous indiquer que selon nous le problème numéro 1 est le manque de moyens des communes pour entretenir, voire développer de manière raisonnable leurs territoires.
De grands groupes touristiques internationaux utilisent, parfois jusqu’à la lie, nos territoires, sans qu’il n’y ait de retombées réelles pour ces derniers : emplois sous valorisés, externalisés, échappant à la législation française, profits retournant dans le pays d’origine, voire dans des paradis fiscaux, etc.
Nous souhaiterions que ces groupes soient obligés de reverser une part, à définir, de leurs bénéfices auxdits territoires, afin que les communes de montagne, souvent très étendues puissent retrouver des moyens financiers pour entretenir leur espace.
Cela concerne tout particulièrement les activités de sports d’hiver, de vélo tout terrain et d’eaux vives.
Vous remerciant de votre attention.
Jean-Pierre LAMIC pour l’association des Voyageurs et Voyagistes éco-responsables

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Loading
Heberger image
Heberger image
Heberger image