Choisir une croisière responsable: conseils de Jean-Pierre Lamic interviewé par Voyageons Autrement

Jean-Pierre Lamic, le président fondateur de l’Association des voyageurs et voyagistes éco-responsables et auteur du livre « Tourisme durable : utopie ou réalité ? « , nous délivre ses conseils pour choisir une croisère responsable.

Jean-Pierre Lamic : Il existe autant de formes de croisières que de voyages en général. Prenez l’exemple d’une croisière sur un vieux gréement, autour des îles Ouessant, avec observation de l’avifaune (espèces d’oiseaux) et randonnées découvertes. Un groupe de 10 personnes accompagné par 2 guides (local et  naturaliste). Quels points de comparaison existe-t-il avec des croisières sur des paquebots de 3 000 personnes sillonnant la méditerranée en une semaine ? Absolument aucun.
D’un côté sont réunis la plupart des ingrédients pour un tourisme responsable et de l’autre sont cumulées émissions de CO2, manque de bénéfices pour les populations locales, engorgement des cités visitées, et souvent emploi de personnel sous rémunéré.

Quels sont les critères à prendre en compte selon vous ?
Jean-Pierre Lamic : l’itinéraire, le territoire identifiable, le temps passé à terre, la taille et le mode de propulsion du bateau, auxquels il convient d’ajouter un prix de vente juste permettant la rémunération des personnels.

Quels sont les conseils que vous donneriez aux voyageurs pour choisir une croisière de manière responsable ?
Jean-Pierre Lamic : Le choix de l’itinéraire est primordial :
- récuser les grands déplacements pour relier les sites visités,
- choisir une croisière qui favorise un territoire identifié,
- privilégier les achats locaux (à bord, seulement 1% des achats proviennent de la région visitée),
- préférer les bateaux de petite taille, à propulsion économe en énergie (voile, solaire…),
- réduire et trier ses déchets en descendant à terre,
- prendre le temps nécessaire pour les rencontres.

Rien que cela !
Nous remercions Jean-Pierre pour tout ces conseils ! 
Tentons maintenant de simplifier et d’y voir plus clair sur les réflexes et comportements à adopter lors de nos prochains voyages. 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Loading
Heberger image
Heberger image
Heberger image